vendredi 23 février 2018

Ressentir de Judith Bannon






 publié par les Éditeurs réunis

Résumé :
Enseignante en 6e année, Zara Reed doit choisir 2 élèves dans sa classe qui pourront étudier dans un programme enrichi l’année suivante. La tension s’installe quand elle revient dans sa classe la veille de la semaine de relâche pour y découvrir un message menaçant sur son tableau.  Les parents étaient invités à l’école pour discuter de leurs professions ce même jour, il est donc possible qu’un des parents des deux élèves qui se trouvent sur la liste d’attente pour le projet DÉFI soit le coupable. Plus la date butoir approche et plus Zara doit faire face à des actes d'intimidations. Ses sœurs Kaciane et Maëlle se mêlent à l’histoire malgré la désapprobation de Zara, sans compter que son meilleur ami Danick prend une place plus importante dans sa vie. Rendue le 13 juin, l’enseignante refuse toujours de céder à son harceleur et devra faire face aux conséquences de ses choix.
Mon avis :
Je donne un 6/5 au deuxième tome de la trilogie des sœurs Reed, tout simplement parce que pour une deuxième fois, l’auteure a réussi à me couper le souffle.  Elle fait un excellent mélange d’intrigue et de romantisme comme si Nicholas Sparks rencontrerait Chrystine Brouillet.  Dans ce second tome, l’auteure nous surprend avec un coupable donc même une lectrice qui lit beaucoup de suspense ne réussirait pas à deviner avant la fin. L’histoire d’amour entre Zara et Danick est très crédible et ne tombe pas dans les clichés et les scènes érotiques sont incroyablement bien écrites. Après avoir lu 5 livres de cette écrivaine, je me suis promis de me procurer les livres qui manquent à ma collection. Pour répondre à la question de Madame Bannon à la fin du roman, je ne crois pas que le sous-sol de l’école soit hanté, mais qu’il était important que les personnages y croient pour le dénouement de l’histoire.

dimanche 18 février 2018

Les filles modèles-Tome 4 Sabotage 101 de Marie Potvin

publié par les éditions les Malins





Résumé : 
 Laura aime Samuel depuis un moment, mais elle ne sait pas comment lui déclarer ses sentiments. Chaque fois qu’elle tente de le faire, elle trouve une excuse que cela soit Corentin, Constance ou Marie-Douce. En réalité, elle a seulement peur que le garçon ne partage pas ses sentiments. Si Samuel prenait ses distances parce que lui aussi ne sait pas comment lui demander de sortir avec lui.
De son côté, Marie-Douce vit de grandes émotions avec Lucien, un musicien qui vient d’apprendre une nouvelle qui pourrait changer complètement sa vie. Est-ce possible que Marie-Douce décide de mettre ses sentiments en retrait pour éviter d’être blessée? 

Corentin ne sait pas non plus où mettre la tête en vivant avec les deux sœurs. Devra-t-il se faire des nouveaux amis et briser l’amitié du trio?

Mon avis : 
Des quatre tomes, celui-ci est assurément celui qui m’a le plus touché. Depuis le début, Laura est le personnage que j’aurais aimé être au secondaire et Marie-Douce est celle qui me ressemble le plus encore aujourd’hui surtout dans ce tome-ci. Je l’ai lu en moins de 4 heures même s’il contient plus de 400 pages. Il s’agit d’une série pour adolescent, pourtant les personnages sont profonds et vivent des émotions tout comme dans des romances pour adultes que j’ai lues, seulement l’histoire se déroule principalement dans une école au lieu du travail. L’auteure décrit parfaitement les émotions intenses que l’on peut vivre à l’adolescence et c’est exactement le style de série que j’aurais aimé lire quand j’avais 13-14 ans. Le tome 4 est arrivé à un moment de ma vie ou j’avais besoin de lire ce style d’histoire. C’est un cas de : ce n’est pas la lectrice (ou lecteur) qui choisit le livre, mais le livre qui choisit la lectrice (ou lecteur). Je recommande aussi aux mères de lire cette série avec leurs adolescentes.

mercredi 7 février 2018

13 raisons de Jay Asher



Hannah Baker, une élève du secondaire s’est suicidée et a envoyé 13 cassettes mentionnant les raisons qui l’ont poussée à mettre fin à sa vie. C’est maintenant Clay Jensen de les écouter et d’apprendre l’horrible vérité. Aurait-il pu convaincre Hannah de changer avant qu’il ne soit trop tard? 

Mon avis : J’ai longtemps hésité à le lire, car je craignais de revivre de mauvais souvenirs. J’ai eu des larmes aux yeux à maintes reprises, mais je crois que les adolescents devraient le lire pour en discuter avec leurs parents ou leurs professeurs. Cependant, il est important de ne pas les laisser lire sans poser des questions, quand les émotions remontent à la lecture de ce roman. L’auteur a fait un excellent travail pour garder l’intrigue du début jusqu’à la fin. Tout au long du livre, je me demandais pourquoi Clay avait reçu les cassettes. Je l’ai terminé avec un peu de difficulté, mais j’ai réalisé quand c’est aussi important d’écouter que de parler quand on a les idées noires. 

Pour en savoir plus sur l’auteur : http://jayasher.blogspot.ca/

Peter Pan de Simon Rousseau

publié par AdA dans la collection les contes interdits 4 e de couverture Une vague de drogués se jetant du haut d’immeubl...