mercredi 5 février 2020

Zénitude et double espresso de Nicole Bordeleau








publié par les éditions de l’Homme
256 pages
Publié en avril 2014

4e de couverture 

Métro, boulot, rendez-vous, courses à faire, soucis quotidiens… Au cœur de ce tumulte, comment peut-on rester zen? Existe-t-il une méthode pour échapper aux courriels qu'on consulte vingt fois l'heure? Comment quitter le monde des fausses urgences et vivre davantage au présent?

Avec simplicité, authenticité et humour, Nicole Bordeleau nous fait partager sa propre quête d'équilibre et d'apaisement. Grâce à des pistes de réflexion, à des exercices et à des méditations, elle nous donne accès à un nouvel art de vivre simple, riche et profond, qui s'adapte facilement à un monde sans cesse en mouvement. Une invitation à reprendre notre souffle, ici et maintenant, pour passer du chaos au calme, de la peur à la liberté intérieure.

Mon avis 

J’ai décidé de lire les livres de professeurs de yoga inspirants qui se trouvent dans ma pile. Ce bouquin reposait dans ma bibliothèque depuis deux ans et je ressentais le besoin de le parcourir.  Cette lecture m’a réconforté. 

J’adore les courtes histoires de l’auteure qui font réfléchir. Elle raconte aussi les moments difficiles qu’elle a vécus et j'ai réalisé qu'on traverse tous des épreuves. Quand j'ai parcouru le passage sur la médiation, cela m'a remonté le moral qu'il est normal que les pensées divaguent. Cela m'arrive encore régulièrement, mais cela me stresse moins qu'au commencement. 

Si le yoga ou la médication vous intéresse, je vous recommande de vous procurer ce bouquin. C’est le complément parfait à votre pratique.



samedi 11 janvier 2020

La belle au bois dormant de L.P. Sicard



publié par les éditions AdA dans la collection des contes interdits

4e de couverture

Une fillette hantée de souvenirs qui ne sont pas les siens;

Des cauchemars, incessants, qui frappent à la même heure;

Un avertissement incompris, une menace ignorée;

Et le passé terrifiant, impitoyable, qui rattrape l’innocence d’Aurore.
Mon avis

C’est le troisième conte interdit que je lis, alors je ne m’attendais pas à ce qu’Aurore chante avec les oiseaux et qu’elle danse avec un hibou. Ce livre est l’opposé du film de Walt Disney avec lequel j’ai grandi. Le seul point en commun est la forêt qu’on retrouve à la fin du roman et même là ce qui se passe dans cet endroit est complètement différent. 

J’ai éprouvé de la difficulté à comprendre où l’histoire s’en allait en parcourant les premiers chapitres, mais l’auteur réussit à garder le suspense.En faisant preuve de patience, j’ai pu obtenir des réponses. La fin m’a surprise, bien que j’ai deviné qui est le méchant en pensant aux indices glissés au début.  La partie à laquelle je ne m’attendais pas du tout est celle que j’ai le plus apprécié. 

Je n’ai pas embarqué dans l’histoire autant que je l’aurais souhaité. Aurore est une enfant adorable et l’auteur décrit les scènes sombres à la perfection, mais il manque un petit quelque chose pour que ce roman gagne mon coeur. J’ai été servie pour son côté horreur et original. Dans le premier conte, Aurore dort pendant 100 ans. Cette fois-ci, l’écrivain s'est inspiré du monde des rêves et donné un tournant hors de l’ordinaire à ce livre. 

Si vous cherchez une histoire qui vous donne des frissons dans le dos, je vous le recommande.

samedi 4 janvier 2020

Somber Jann - Tome 1 de Cynthia Haveandean






publié par les éditions Édiligne

372 pages

4e de couverture 



J’habite dans la ville de Williston, dans le Dakota du Nord, l’étrange famille Somber Jann s’installe juste en face de chez moi... Je suis Engy, une jeune fille de 16 ans. Un soir, avant d’aller à une fête bien arrosée, je me retrouve poursuivie par un groupe d’inconnus. Juste avant qu’ils ne m’enlèvent, mon voisin arrive à mon secours. Tel un psychopathe, d’un seul coup de couteau agile, Jaylen tue de sang-froid mon agresseur. 

Avait-il déjà tué avant ce soir-là ? Me sentant redevable, intriguée et attirée face à mon sauveur, je ne cesse d’espionner cette famille. Je tente par tous les moyens de m’approcher de lui. Ce que je ne sais pas encore, c’est que je suis en danger à ses côtés... Maintenant, j’en sais trop sur cette famille... Je suis la captive, non pas d’un héros, mais d’un tueur en série !

Mon avis

J’ai pris mon temps avant de me procurer ce tome, car j’étais mitigé après avoir lu les avis sur le net. Après trois ans d’attente, je me suis lancée dans cette aventure et ma patience a été récompensée. Ce livre ne convient pas aux jeunes adolescentes. Jaylen peut donner des cauchemars quand on embarque dans l’histoire. 

Je suis passé par une gamme d’émotion en forme de montagne russe. Je ne sais pas encore si j’aime Jaylen ou pas. C’est un personnage qui représente tout le contraire de ce que je lis d’habitude.
Quant à Engy, on peut voir que l’auteure a effectué des recherches sur le syndrome de Stockholm. Par moment, elle craint pour sa vie et plus tard, elle garde la tête haute. Tout au long du livre, elle vit une relation amour — haine avec son kidnappeur. Au moment où elle aurait pu s’enfuir et tout oublier, elle revient dans ses bras. Heureusement pour nous, car l'aventure se terminerait avec un seul livre.
Je n’ai pas aimé la meilleure amie d’Engy, le portrait de la reine des abeilles qu’on voit dans les films pour adolescente. Elle ajoute de l’humour à l’histoire, mais je n’ai pas réussi à trouver une place pour elle dans mon cœur.  

Les deux frères demeurent pour moi un mystère que je souhaite découvrir dans les prochains bouquins.Si vous adorez le dark romance ou les thriller, je vous le recommande. Il est addictif et vous allez vouloir lire les 4 tomes en une seule journée pour connaitre la suite.


Zénitude et double espresso de Nicole Bordeleau

publié par les éditions de l’Homme 256 pages Publié en avril 2014 4 e de couverture  Métro, boulot, rendez-vous, ...